Manufacturers

PrestaShop

Newsletter

Flux RSS

No RSS feed added

dosages et melanges deux formules

Dans le cas ou vous ne trouveriez pas de concassée calcaire dans votre région utilisez la formule  n° 2

La technique du moulage

Le concept est très ancien puisqu'il est utilisé massivement dans l'industrie de la pierre reconstituée et chez certains artisans  Mis entre les mains d'un particulier bricoleur, il permet de réaliser des pierres calcaires, ou fausses pierres, à partir de la technique du moulage. Les moules sont réutilisables de nombreuses fois. des exemples de réalisation sont proposés sur le site.

Vous envisagez de restaurer votre maison ou de faire construire. Vous êtes un peu bricoleur, c'est à dire que vous savez gâcher du béton dans une petite bétonnière et le couler dans vos moules. Alors ne renoncez pas à donner à votre maison un peu de beauté et de noblesse. Faites vos pierres vous-même. Cela  ne vous coûtera pas cher et vous serez extrêmement satisfait du résultat...

Formule 1 avec du concassée calcaire


La matière première est le "mortier calcaire"

Le concept repose sur l'utilisation originale du calcaire broyé, un agréat très abondant, voué jusque là à une toute autre utilisation, et de liants hydroliques très classique en maçonnerie, le ciment blanc. La recette, les différentes compositions et dosages en fonction de la destination des pierres. La pierre ainsi obtenue ne contient que des matériaux d'origine naturelle minérale, contrairement à beaucoup de fausses pierres et de pierres reconstituées du marché qui contiennent des résines.

Ce matériau, aussi appelé "béton calcaire" est utilisé depuis le début des années 2000 dans la réalisation de monuments d'architecture particulièrement esthétique 

Pour réaliser vos pierres, vous devez être en mesure de trouver dans un dépôt de matériaux ou une carrière de calcaire près de chez vous l'agréat calcaire broyé fin nécessaire, appelé "calcaire fin 0/2, 0/4 ou 0/6".

Un gros avantage en rénovation et restauration à l'ancienne

En utilisant un agréat calcaire issu des carrières locales et éventuellement des  colorants naturels il est possible d'obtenir de véritables pierres reconstituées, plus vraies que nature , à la couleur, à la texture et à la composition très proche des pierres de votre maison. Il est alors facile de réparer sur place les vieilles pierres  endommagées par le temps ou de compléter les pierres inexistantes
Belle et résistante, pour l'intérieur comme pour l'extérieur

La pierre reconstituée possède les mêmes qualités esthétiques et physiques que la pierre naturelle. Elle absorbe très peu l'humidité et, avec la plupart des calcaires tendres, elle ne gèle pas . Elle peut donc être utilisée aussi bien pour l'architecture et la décoration intérieure que pour les éléments d'architecture extérieure, pour les parements,  soumis à l'humidité permanente, un hydrofuge de masse ajouté dans le mortier peut être nécessaire.

Dosage mortier calcaire  extérieurs :

3 volume de concasser calcaire pour 1 volumes de ciment blanc hydrofuge de masse

Dosage intérieur :

6 volumes de concasser calcaire pour 1 volumes de ciment blanc :

* POUR EVITER LES BULLES SUR LE DESSUS DES PIERRES, PRENDRE UNE POUBELLE LA REMPLIR DE 50 LITRES D’EAU ET Y AJOUTER UN LITRE DE SILICATE DE SOUDES BIEN REMUE

CE SERVIR DE CE MELANGE POUR MOUILLER VOTRE PREPARATION

Des étapes déterminantes pour l'aspect final des pierres

Le concept comporte un certain nombre d'étapes incontournables et bien définies dans le temps, qui permettent d'obtenir sans effort une consistance et un état de surface de vos éléments en pierres reconstituées quasiment identiques à ceux de la pierre de taille calcaire naturelle. Grâce à l'utilisation des moules la pierre obtenue est plus réaliste que la plupart des pierres reconstituées disponibles sur le marché des matériaux

La pierre reconstituée obtenue se patine naturellement. Elle peut donc être taillée, brossée, poncée, polie, lustrée, teintée; et vieillie, exactement comme de la pierre naturelle. On obtient très facilement un aspect vieille pierre.

Séchage  24h en été

48h en hiver

Un coût de revient extrêmement bas

Prix de revient de la pierre reconstituée :  moins de 130€/m3
                                                        soit environ 65€/tonne

Dans le cas ou vous ne trouveriez pas de concassée calcaire dans votre région

Formule 2 avec du sables fin dit catus (sans gros grains)

Renocal (chaud formulée) 14 € le sac de 35kg

ciment blanc 18,.50 le sac de 35kg

sable

dosage:

1 volume de sable

1/2 volume de renocal+2 truelles de ciments blanc

eau

demoulage 24 heures meme en hiver

Formulation et procédures de mise en oeuvre d'un enduit de rejointoiement à base de chaux .

Matériel :

  • Fleurs de chaux
  • sable à batir (choisir sa granulometries et sa couleur)
  • ciment blanc
  • bétonnière (si possible)
  • auge de maçon,
  • langue de chat
  • pulvérisateur
  • brosse chiendent
  • éponge,
  • eau

Approvisionnements  pour 10 m²

  •  3 à 400 kg de sable
  • 1 à 2 sacs de chaux
  • 1 à 2 sac de ciment blanc

Coût : de  2 à 5 euros  € le m²


Le mortier

employé tel quel au sortir de la bétonnière ou préparé à l'auge.

Formulation :

ce mortier se compose, comme un corps d'enduit

  • 9 seau de maçon  de sable 
  • 1  sac de fleur de chaux
  • 1 seau  de maçon de ciment blanc en hiver
  • ci réalisation des joints l'été réduire de moitié le ciment blanc
  • eau
Il est très difficile de donner les proportions d'eau qui dépendent de beaucoup de critères ( hygrométrie du sable, température ambiante.... ) Voici son aspect au moment de l'application :

Une heure avant travaux, il faut absolument ré-humidifier le mur.

Le rejointoiement

Vous pouvez commencer où bon vous semble mais la technique est simple :  "gavez" les joints entre pierres, quitte à remplir "un peu trop", à en recouvrir beaucoup d'entre-elles, en tassant le mortier à la langue de chat. Prenez beaucoup de soin à établir un enduit le plus plat  possible: sans creux profonds, ni bosses surélevées.

A noter : l'utilisation de gants est conseillée.

Quelques heures après, selon hygrométrie, il devient possible de brosser les joints avec une brosse en chiendent. Le test avant brossage est facile: si le mortier ne colle pas à la brosse en faisant de gros pâtés, tout va bien. Brossez bien à plat, en veillant bien à faire "mourir" le mortier sur les pierres. Il ne doit rester ni crevasse, ni béance entre mortier et pierre... 

Astuce : la chaux aérienne reste ouverte 48H environ. Si au moment du brossage, vous vous rendez compte que la prise a été trop rapide et que votre mortier est un peu trop sec, il est toujours temps de le remouiller en y pulvérisant de l'eau et de le retravailler à la brosse quelques minutes après. 

 

 

La chaux aérienne permet de reprendre le travail le lendemain. Il suffit pour cela de bien brosser la première partie en laissant quelques centimètres sans brossage. 

Le lendemain, reprenez le long de votre travail précédent en ayant pris soin de bien humidifier la jointure et, bien sûr, le mur ! Ecrasez bien la jointure qui devra passer inaperçue.  

La finition 

 

Passez  une balayettesur toute la surface pour débarrasser l'enduit de tout résidu minéral de surface.

Le carrelage du sol a été nettoyé, sans souci, au vinaigre d'alcool. Dans le cas de tout autre revêtement, il faut poser des bâches au sol pour en protéger le revêtement. On peut envisager, comme ici, de maçonner une plinthe sous coffrage pour finaliser le parement du mur.

L'entretien est minime : le passage d'une balayette le débarrasse des dépots de poussière, comme tout autre revêtement..